⛔ CORONAVIRUS | Ndiassane va «se conformer aux décisions de l’Etat»

Ndiassane va «se conformer aux décisions de l’Etat»

Le khalife général des Khadres, Serigne Cheikh Bécaye Al Bécaye Kounta, face à la psychose née de l’apparition du coronavirus au Sénégal, a béni la décision de l’Etat d’interdire les manifestations religieuses. Il a fait l’annonce hier, par la voix de son porte-parole, lors d’un «cleaning day» organisé par le maire de Chérif Lô, Ousmane Sarr, de con­cert avec les chefs religieux de Ndiassane, pour lutter contre l’épidémie.

Ndiassane, capitale de la Khadriya, est en phase avec la décision de l’Etat d’interdire les manifestations religieuses. Le khalife général des Khadres, Cheikh Bécaye Al Bécaye Kounta, par la voix de son porte-parole Abdourahmane Kounta, estime que «toutes les mesures qui seront basées sur des consignes sanitaires du ministère de la Santé et de l’action sociale seront respectées dans la cité religieuse». En clair, dit-il, «Ndiassane va se conformer à toutes les décisions émanant des autorités si elles sont pour le bien-être des populations sénégalaises». Et selon le religieux qui s’exprimait hier, en marge d’un «cleaning day», organisé par le maire de Chérif Lô, à Ndiassane, «ces décisions doivent également être appliquées par tous les chefs religieux parce qu’il s’agit de la santé des populations sénégalaises». Et la voix de la Khadriya d’ajouter aussi que «pour lutter contre le Covid 19, le khalife général des Khadres est d’avis qu’il faut se mobiliser et se conformer aux règles d’hygiène édictées par les autorités sanitaires».
Serigne Cheikh Bécaye Al Bécaye Kounta s’est joint également à l’appel aux prières lancé par le khalife général des Mourides. Il ainsi a recommandé une lecture du saint Coran au niveau de tous les quartiers du pays. «Le khalife demande à tous les musulmans du pays d’organiser des récitals de Coran dans les mosquées et les lieux de culte pour implorer notre Seigneur de nous épargner de cette maladie». En plus des prières, il a exhorté à tous les «citoyens de prendre les dispositions sanitaires nécessaires pour venir à bout de la maladie comme le lavage des mains». Pour lui, «rien ne sera plus comme avant avec l’apparition de cette maladie».

Le Quotidien

Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment